//Industrie touristique : L’UEMOA veut créer un marché attractif1 min de lecture

Industrie touristique : L’UEMOA veut créer un marché attractif1 min de lecture

Un séminaire de sensibilisation sur le Programme régional de développement touristique (Prdtour) s’est ouvert ce 2 avril à Abidjan-Plateau. Il est question pour la partie ivoirienne de s’imprégner de la politique touristique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Selon le ministre du Tourisme, Charles Aké Atchimon, le Prdtour vise le développement d’une offre touristique communautaire de qualité, une amélioration de la visibilité et de la compétitivité des destinations de l’Uemoa, le renforcement des capacités des opérateurs et acteurs du secteur.

C’est cette vision que chaque pays doit intégrer dans ses options nationales. L’objectif étant, selon le ministre, de « créer un marché intégré attractif offrant des produits touristiques de qualité, diversifiés, visibles et compétitifs sur les marchés émetteurs », a-t-il insisté.

L’Uemoa a prévu un mécanisme à cet effet : les Comités nationaux de coordination du Prdtour (Cnc-Prdtour). Après s’être mis à niveau par rapport à la politique régionale, les participants vont s’atteler à mettre en place le Comité national de coordination de la Côte d’Ivoire. Déjà, cinq pays sur les huit de l’union ont installé leur structure.

Pour les responsables de l’Uemoa, l’offensive touristique régionale est une réponse aux maux de ce secteur. Ils sont d’ailleurs connus : faible visibilité sur le futur, faible qualité des produits et services touristiques, insuffisance des infrastructures de base, inadéquation de cadre réglementaire rendant la zone non attractive, etc.

Théodore Kouadio

Fratmat