//Le problème des associés dans les sociétés africaines1 min de lecture

Le problème des associés dans les sociétés africaines1 min de lecture

En Afrique, plus précisément au Burkina l’heure est à la promotion du secteur privé pour résorber le problème du chômage et lutter contre la pauvreté.

Ainsi on assiste à la création de plusieurs types d’entreprises parmi lesquelles les sociétés de capitaux notamment la Société à Responsabilité Limitée (SARL).

Cependant, une fois créée, l’entreprise rencontre très vite des problèmes de gouvernance entrainant parfois sa disparition totale. Le constat est que si à l’origine les associés avaient le même objectif de résoudre leur chômage ou de créer une source de revenus pour résorber leur pauvreté, par la suite la répartition du bénéfice ou le manque éventuel de communication entraine rapidement le divorce. A l’heure où l’on promeut des programmes pour le financement des projets des jeunes, il convient de les sensibiliser sur cet aspect. Par l’expérience, il est souvent mieux d’entreprendre seul dans une PME que de s’associer.

OUEDRAOGO Amidou, pour Burkinapmepmi.com