//RELANCE ÉCONOMIQUE : LE BURKINA LANCE UN FONDS DE 100 MILLIARDS FCFA2 min de lecture

RELANCE ÉCONOMIQUE : LE BURKINA LANCE UN FONDS DE 100 MILLIARDS FCFA2 min de lecture

La cérémonie de signature jeudi de la convention pour la mise en place du Fonds de financement de la relance économique post Covid-19 (FRE COVID-19), d’un montant de 100 milliards de FCFA, a été présidée par le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. La signature de cette convention ce jeudi, marque l’opérationnalisation des Guichets GE et PME/PMI). La mise en place du Fonds fait partie d’un ensemble de mesures annoncées le 2 avril dernier, par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, visant à atténuer l’impact de la Covid-19 sur les branches d’activités les plus affectées par la maladie.

Le Burkina Faso a lancé jeudi, un fonds de relance économique de 100 milliards FCFA, devant atténuer les impacts de la Covid-19.

La cérémonie de signature jeudi de la convention pour la mise en place du Fonds de financement de la relance économique post Covid-19 (FRE COVID-19), d’un montant de 100 milliards de FCFA, a été présidée par le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.

Selon le chef de l’exécutif, la convention « fixe les principaux termes et conditions d’un partenariat gagnant-gagnant entre les parties et assure une certaine pérennité au dispositif ». Il a expliqué que le Fonds est régi par un mécanisme axé sur quatre principes qui sont la transparence de la gouvernance, la complémentarité des interventions, la contractualisation et la redevabilité.

Il a informé que « le Fonds sera alimenté par des ressources provenant du budget de l’Etat, de financements des partenaires et de contributions diverses ».
« Les interventions du FRE COVID-19 se feront à partir du Guichet Grandes entreprises (GE) ; du Guichet Petites et moyennes entreprises/industries (PME/PMI) et du Guichet Très petites entreprises (TPE) », a-t-il indiqué.

La signature de cette convention ce jeudi, marque l’opérationnalisation des Guichets GE et PME/PMI). La mise en place du Fonds fait partie d’un ensemble de mesures annoncées le 2 avril dernier, par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, visant à atténuer l’impact de la Covid-19 sur les branches d’activités les plus affectées par la maladie.

WIS/ata/ak
www.aib.media