Accueil > Espace entreprise> Leçons d’entreprise > Leçon d’entreprise n° 003 : La richesse s’amorce par la planification d’un (...)
Leçon d’entreprise n° 003 : La richesse s’amorce par la planification d’un budget
5 juin 2016
Version imprimable de cet article

La richesse n’est pas aussi inaccessible qu’on pourrait le croire. Les personnes riches y parviennent en épargnant quelque 20 % du total de leur rémunération annuelle. Bien sûr, ces économies ne dorment pas sous le matelas. Non, loin de là !


Les leçons d’entreprises ont pour but de présenter l’attitude des chefs d’entreprises, des créateurs d’entreprises, des travailleurs et des décideurs économiques, et d’analyser ensemble cette attitude pour que les jeunes entrepreneurs prennent conscience de la bonne attitude.


La richesse s’amorce par la planification d’un budget

Vous aspirez à la richesse et la liberté, mais vous ne savez trop comment y parvenir ? La planification efficace d’un budget personnel est manifestement une des leçons les plus enrichissante et fructueuse qui vous permettra d’accéder à l’indépendance financière.

Même si on ne vous a jamais inculqué à votre très jeune âge les principes fondamentaux d’économies, il n’en reste pas moins, que ceux-ci sont très simples à comprendre.

En résumé, les revenus que vous générez devront satisfaire toutes vos dépenses, et ce, sur une période de temps donnée. Si vous dépensez continuellement plus d’argent que vous en faites, vous vous retrouverez tôt ou tard dans une situation de pauvreté à ne pas envier. Toutefois, si à l’inverse vous engendrez plus de sous que vous en versez aux autres, votre situation financière s’embellira.

Le plus difficile dans tout ça ? Prendre le temps de faire un budget, mais, principalement, respecter celui-ci à la lettre.

Le monde en général aime bien dépenser sans se tourmenter. Le moment présent a beaucoup plus de valeur que le futur toujours si incertain... La réalité, c’est que dans 10, 20 ou 30 ans, ces personnes seront probablement toujours vivantes, mais ils n’auront toujours pas plus d’argent.

La différence avec les gens riches ? Ils sont disciplinés et ont conscience que le futur est tout aussi important que le moment présent. Mais plus particulièrement, ils savent que les sacrifices qu’ils font aujourd’hui leur permettront de vivre du temps de qualité beaucoup plus longtemps.

- En conclusion...

Et vous, chefs d’entreprises, travailleurs du public et du privé, chercheurs d’emplois, la richesse n’est pas aussi inaccessible qu’on pourrait le croire. Les personnes riches y parviennent en épargnant quelque 20 % du total de leur rémunération annuelle. Bien sûr, ces économies ne dorment pas sous le matelas. Non, loin de là ! Ces sommes d’argent sont plutôt investies dans des placements qui rapportent de bons taux de rendement tels que les immeubles à revenus ou les marchés boursiers.

Alors… Planifier et respecter un budget, trop demandant pour vous ?

Envoyez nous vos commentaires et aussi vos leçons d’entreprise à
infos@burkinapmepmi.com
L’équipe de Burkinapmepmi.com

Leçon d’entreprise rédigée à partir des extraits du Millionnaire Zine

Vos réactions

  • Bonjour Messieurs,

    En réaction a votre article je voudrais plutôt des éclaircissements car interesse par ces formules de micro placements. J’avoue que les banques sont trop peu communicatrices sur les avantages lies a leurs services financiers et d’un point de vue général les taux de rémunération sont assez insignifiants pour motiver un épargnant a s’engager dans ce type de transactions. Je trouve particulièrement ces solutions peu attrayantes car grevées de taxes et surcouts divers qui minorent considérablement les probables gains par rapport a l’immobilisation de l’épargne d’un salarie qui ferait un réel sacrifice pour renoncer a ses avoirs. Personnellement, je déduis (en tant que financier) que le marche boursier encore tâtonnant aussi bien que les établissements financiers sont a l’image de nos banques trop attachées a la sauvegarde de leur surliquidites et s’aventurent rarement a proposer des formules assez significatives a même de décider un épargnant difficile a s’interesser a la chose financière. Un autre facteur porte sur le terme que je trouve long et l’importance des sommes a placer pour aboutir a un gain reellement substantif. Alors avez-vous l’oiseau rare a nous proposer ? Bien sur des conditions attrayantes et clairement définies a même de motiver un salarie dans u
    contexte de vie difficile ? Merci bien messieurs et surtout ne faites pas attention aux ponctuations car le clavier de mon téléphone ne me permet pas de mettre tous les accents la ou il faut.

    Excellente journée.

    • Bonjour monsieur Toland,

      Votre analyse est très pertinente. En effet, les conditions de banque ne permettent pas toujours dans un épargne classique de s’en tirer avec un grand rendement et surtout à court terme.

      Ce problème est connu et nous vous rejoignons quant au fait qu’il faut les banques communiquent bcp plus sur leurs produits afin d’inciter à l’épargne. Surtout lorsqu’on sait que c’est généralement à partir de cet épargne que les crédits sont octroyés à la clientèle.

      La notion des taxes est réel mais s’applique beaucoup plus dans les cas d’octroi de crédit. En ce qui concerne la rémunération de l’épargne c’est de l’impôt sur le revenu qu’il s’agit et cette question relève de l’Etat qui peut exonéré la fiscalisation de la petite épargne.

      Notons aussi que les banques ne sont pas le seul lieu pour faire fructifier son épargne. Dans l’UEMOA nous avons la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) qui malheureusement communique mal ou peu. Sur ce marché vous avez la possibilité de placer votre épargne en achetant des obligations à 5 ans avec un taux de rémunération largement supérieur aux conditions de banque. Sans oublier que vous pouvez à tout moment les céder en cas de besoin de trésorerie.

      A moins de vouloir s’enrichir à une vitesse lumière à partir de son épargne, des solutions existent sur le marché financier pour la rentabiliser.

      Encore une fois il faut de la patience dans la rémunération de l’épargne. Les chasseurs de gains rapide en ont eu pour leur frais. En témoigne les scandales madoff à la béninoise et à la togolaise.





DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)