Accueil > Espace entreprise> Autres outils - infos utiles > L’accord du verbe avec un sujet complexe
L’accord du verbe avec un sujet complexe
12 février 2015
Version imprimable de cet article

Si l’expression est employée sans complément, le verbe se met au pluriel.
La plupart me donneraient raison.

Faut-il écrire "La plupart des clients l’apprécie" ou "La plupart des clients l’apprécient" ? "Une moitié d’entre eux habite ici" ou "Une moitié d’entre eux habitent ici" ? Singulier ou pluriel ? La réponse du Projet Voltaire sur ces accords qui nous font toujours hésiter.

Après "la plupart"

La règle est stricte dans ce cas. Le verbe s’accorde toujours, en genre comme en nombre, avec le complément de "la plupart".
La plupart des réunions sont organisées ici.
La plupart du temps est consacré aux débats.

Si l’expression est employée sans complément, le verbe se met au pluriel.
La plupart me donneraient raison.

=> Bon à savoir
"La plupart des gens regarde la télé le soir" ou "la plupart des gens regardent la télé le soir" ? Un truc est de mettre la phrase au futur. Spontanément, on ne dit pas "la plupart des gens regardera" mais "la plupart des gens regarderont" : le verbe est donc au pluriel.

Après "plus d’un" ou "moins de deux"

Là encore, le verbe s’accorde toujours, en genre comme en nombre, avec le complément.

Ainsi, derrière "plus d’un" ou "plus d’une", c’est le singulier qui est de rigueur.
Plus d’une personne fera le pont. Plus d’un s’est étonné de cette décision.

Après "moins de deux", en revanche, le verbe se met toujours au pluriel.
Moins de deux minutes s’étaient écoulées.

=> Bon à savoir
Ne pas raisonner en mathématicien, car ici la logique ne trouve pas forcément son compte...

En général

Dans la majorité des cas où le sujet est composé d’un terme au singulier suivi d’un complément au pluriel, on a le choix entre verbe au singulier et verbe au pluriel. Ainsi :

Après "une douzaine", "une centaine", "un millier", etc.
Dans le cas où le premier terme est un numéral, l’usage est de mettre le verbe au singulier s’il s’agit du nombre exact, au pluriel s’il s’agit d’une approximation.

Une douzaine d’œufs coûtait alors un euro cinquante. (Douzaine = exactement 12)
Une douzaine de personnes ont répondu à l’invitation. (Douzaine = environ 12)

Après "un quart", "une moitié", etc.
Dans le cas de fractions (1/4 ou 1/2, par ex.), les usages diffèrent. Entre verbe au singulier et verbe au pluriel, c’est donc... comme on le sent.

Une moitié des employés était présente.
Une moitié des Français sont appelés aux urnes.

=> Bon à savoir
En accordant avec le 1er terme, on insiste sur l’ensemble, sur l’idée de totalité. En accordant avec le complément, on insiste sur le détail, sur chaque élément de l’ensemble.

kalligo.com



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)