Accueil > Espace entreprise> Management - Gestion des Ressources Humaines > Les 7 sacrifices les plus cités chez les patrons de start-up
Les 7 sacrifices les plus cités chez les patrons de start-up
24 juin 2017
Version imprimable de cet article

J’ai toujours caressé le rêve de monter ma propre affaire. Mon dévouement sans faille envers mon projet et mes connaissances acquises au fil des années m’ont permis de lancer le magazine en ligne www.startupstreet.biz et d’aller de l’avant.
Toutefois, le haut niveau d’exigence entrepreneuriale auquel je me suis soumis a parfois impliqué des sacrifices personnels considérables, à l’instar de nombreux patrons de start-up avec lesquels j’ai pu m’entretenir.

En tant qu’entrepreneur, vous ne parviendrez jamais à atteindre vos objectifs avec succès si vous ne consentez pas vous-même à faire des sacrifices et des efforts pour réussir votre start-up. Faire des affaires correspond à un processus d’échange et de compromis. Plus vous êtes pleinement engagé dans la mise en œuvre de votre projet, plus vous abstiendrez de profiter de certains avantages et privilèges ou apprécier les petites joies quotidiennes sur le plan personnel, et vous en récolterez les fruits de votre labeur plus tard. Vous devez donc considérer « ces privations » comme une forme d’investissement.

Mon temps passé en milieu professionnel et les échanges de conversation avec des entrepreneurs inscrits sur la plateforme www.McKenson-Invest.com m’ont donné l’occasion de dresser une liste de sacrifices que vous allez sans aucun doute accepter de subir en tant que (futur) dirigeant d’entreprise.

1°) Vous ne pourrez pas tirer de revenu de votre affaire pendant quelques temps

Votre entreprise ne se sera pas en mesure de faire bénéfices pendant les trois premières années d’activité. De ce fait, les membres de votre famille et vous-même serez contraints de faire fonctionner votre start-up en puisant sur vos deniers personnels.

L’absence de filet de sécurité de vos finances confortera l’idée selon laquelle vous serez obligé de faire davantage de sacrifices.

Etant donné que vous êtes le seul à décider où ira l’argent de l’entreprise, vous aurez la possibilité de fixer vous-même le montant de votre propre rémunération de telle sorte que la situation financière de l’entreprise ne soit pas compromise. Peut-être que vous ne verserez pas de salaire pendant les premiers mois d’exploitation jusqu’à ce que votre affaire génère des revenus réguliers, dont une partie sera destinée aux caisses de l’Etat.

Vous devriez accepter l’idée de réduire vos dépenses et votre train de vie dans un premier temps.

2°) Vous ne compterez plus vos heures de travail

Une bonne nuit de sommeil est d’une importance vitale pour votre santé. Malheureusement, vous délaisserez vos saines habitudes de sommeil pour pouvoir lancer et développer votre start-up. Il vous arrivera de commencer votre travail à 7 heures du matin pour terminer votre journée à 7 heures du soir ! Il se peut que vous passez fréquemment des nuits blanches. Vous vous lèverez très top pour tenir d’importantes réunions, réaliser certaines tâches qui requièrent votre savoir-faire ou être disponible en permanence pour vos clients. Parfois, vous resterez éveillé toute la nuit à vous interroger sur la survie de la société.

Quoi qu’il en soit, votre statut d’entrepreneur changera radicalement vos habitudes de sommeil. Peut-être que vous devez y voir un mal nécessaire pour mener votre start-up vers le succès.

3°) L’équilibre entre votre travail et votre vie privée se trouvera compromis

La frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle est de plus en plus floue chez les entrepreneurs. Vous songez à développer votre start-up ou PME, même lorsque vous serez loin de votre bureau, parce que tel sera votre souhait et parfois parce que vous n’aurez pas d’autres choix. Vous recevrez régulièrement du courrier, des appels téléphoniques et un flux ininterrompu de mails requérant la plus grande attention, car vous êtes le seul maitre à bord et que tout repose sur vos épaules.
Vous exercerez certaines de vos activités professionnelles sur votre temps personnel. Par la force des choses, vous vous sentirez globalement bien à votre bureau comme à la maison, au risque de mettre en péril votre équilibre.

Malgré vos efforts, Il sera difficile pour vous de concilier temps de travail et temps familial et personnel. Vous ne serez plus en mesure, pour quelques temps, de partir en vacances en vous envolant pour des contrées lointaines et vous n’hésiterez pas à renoncer à vos loisirs, comme vous promener en famille, aller au cinéma ou jouer au Football avec des amis.

4°) Vous sacrifierez certaines de vos relations familiales, amicales ou professionnelles

Quelques personnes vous dissuaderont de poursuivre votre aventure entrepreneuriale, car ils estimeront que vous n’avez pas les compétences requises et un solide mental pour concrétiser votre projet, ce qui occasionnera à coup sûr de vives altercations. Vous ressentirez le besoin de vous éloigner progressivement de votre cercle d’amis et connaissances pour la simple raison que vous les considérerez comme des personnes « toxiques » tenant des propos anxiogènes, s’opposant systématiquement à vos prises d’initiatives au lieu d’exprimer une critique constructive ;
Un projet à la hauteur de vos ambitions vous incitera à ne plus informer quelques membres votre entourage de vos décisions et de prendre vos distances avec eux.

5°) Votre santé fera parfois les frais de votre engagement dans votre projet

L’énorme masse de travail que vous allez fournir ne vous permettra pas de vous alimenter sainement ou d’entretenir votre condition physique en intégrant des exercices sportifs, ce qui contribuera à augmenter vos risques de tomber malade. Vous serez constamment fatigué et vous souffrirez fréquemment d’une crise de migraine.

Bien entendu, la santé est notre bien le plus précieux qu’il ne faudrait négliger en aucun cas. A cet égard, vous devez toujours agir précocement.

6°) Vous ne vivrez pas la stabilité et le confort d’un salarié

D’une certaine façon, vous avez bénéficié d’une certaine stabilité chez votre ancien employeur, et étiez à l’abri du stress liés aux changements qu’opère un chef d’entreprise lorsque ce dernier est confronté à des difficultés.
Lorsque vous démarrez votre activité, il n’y a aucune garantie que votre start-up engrangera un maximum de bénéfices. Même si vous présentez un plan d’affaires viable, il est impossible de savoir dans quelle direction votre entreprise évoluera sur plusieurs mois, et souvent bien plus longtemps.
Vous devez donc gérer en permanence l’incertitude, savoir par exemple si vous serez en mesure de payer vos collaborateurs ou maintenir vos contrats, si ce qui vous engendrera du stress et vous empêchera de profiter pleinement de votre vie.

7°) Vous accomplirez des taches qui vous mettront mal à l’aise

L’un des rôles fondamentaux d’un entrepreneur consiste à sortir de sa zone de confort, à faire face à de nouveaux défis et à s’obliger à se dépasser.
En tant que patron de start-up, vous aurez toujours le dernier mot et exercerez un métier à plusieurs casquettes. Vous serez amené à prendre des décisions difficiles et impopulaires ou à aborder des questions que vous n’auriez jamais considérées avec sérieux auparavant.
Les entrepreneurs à succès sont ceux qui apportent des réponses en toute sérénité, doublé d’un enthousiasme, face à des situations inconfortables.

Harley McKenson
Fondateur et gérant de www.McKenson-Invest.com
Investirafrique1.blogspot.fr/



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)