Accueil > Interview - Portrait> Interview > Coaching et management : Questions à Tijania Birouk, Présidente d’ICF (...)
Coaching et management : Questions à Tijania Birouk, Présidente d’ICF Maroc
13 avril 2017
Version imprimable de cet article

Exprimer au mieux son potentiel, s’affirmer, développer l’estime de soi, être autonome ou encore gérer ses émotions… Toutes ces qualités peuvent être acquises ou améliorées grâce au coaching. Un manager ou un dirigeant souvent exposé à la prise de parole en public peut effectivement être coaché pour corriger son expression orale, être plus à l’aise devant un public, chasser son trac… Cela peut-être aussi le cas quand il s’agit d’affirmer son leadership au sein d’une équipe.

« Beaucoup de managers s’appuient sur les techniques de développement personnel pour être en harmonie avec eux-mêmes ».

Le coaching est-il important dans le développement d’un manager ? Comment ? Pourquoi, à votre avis, faut-il se faire coacher ?

Les managers sont confrontés à de nombreux défis : compétitivité, gestion d’informations, animation des équipes, gestion du stress…, sans oublier que les approches métiers changent au fil des ans. A cet égard, un grand nombre d’entre eux s’appuient de plus en plus sur les techniques de développement personnel pour être en harmonie avec eux-mêmes et améliorer leur créativité.

il existe aujourd’hui une certaine prise de conscience des dirigeants et managers de l’intérêt du développement personnel, le leur et celui de leurs collaborateurs. Ils ont compris que les individus doivent se trouver dans un état de bien-être et d’équilibre, être motivés pour être en mesure d’exprimer au mieux leur potentiel et leur talent.

Aujourd’hui, il existe une palette de formations en coaching. Comment faire le bon choix ? Et quel constat faites vous de ces différentes formations ?

Toute opération de coaching s’organise en plusieurs étapes. En amont, il s’agit de définir les attentes réelles de la personne, son objectif général. Cette étape est importante dans la mesure où elle aura pour rôle de déterminer le type de formation à entreprendre. Il s’agit aussi de se renseigner sur le parcours de l’encadrant, son expérience, ses références… De même qu’il faut se méfier des marchands de « bonheur ». Le coaching est un métier encore récent et aucun cadre juridique ne réglemente la profession. Il faut aussi garder en toute circonstance son libre arbitre et enfin comparer et suivre son instinct avant d’entreprendre une formation en coaching.

D’un autre côté, il est vrai que les formations se multiplient d’année en année. Cela relève d’un besoin et d’une dynamique.

Sans pour autant les évaluer, je dirais qu’il faut rester vigilant sur l’approche pédagogique car ces formations doivent avant tout apprendre aux participants à acquérir la posture et les compétences nécessaires.

Peut-on trouver des axes de développement propres à son type de personnalité ?

Tout à fait. Exprimer au mieux son potentiel, s’affirmer, développer l’estime de soi, être autonome ou encore gérer ses émotions… Toutes ces qualités peuvent être acquises ou améliorées grâce au coaching. Un manager ou un dirigeant souvent exposé à la prise de parole en public peut effectivement être coaché pour corriger son expression orale, être plus à l’aise devant un public, chasser son trac… Cela peut-être aussi le cas quand il s’agit d’affirmer son leadership au sein d’une équipe.

lavieeco.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)