Accueil > Tribune > Deuxième sommet de la Ligue Africaine des Web Activistes et Blogueurs pour (...)
Deuxième sommet de la Ligue Africaine des Web Activistes et Blogueurs pour la Démocratie- Discours du President du Faso
24 juin 2018
Version imprimable de cet article

J’apprécie et salue ce forum qui permet d’offrir un cadre de sensibilisation et de formation à vos membres pour une saine utilisation des réseaux sociaux.
A l’ère du numérique, les activistes et blogueurs sont devenus des informateurs de première main et contribuent ainsi à donner forme à l’opinion publique.
Espace de rencontres, d’échanges et de partages, les réseaux sociaux ont fait véritablement du monde un village planétaire, brisant ainsi les distances entre les individus, et les nations. C’est pourquoi, je voudrais saisir cette occasion pour saluer à sa juste valeur votre contribution à la consolidation de l’Etat de droit, à la promotion des droits humains et l’amélioration de la gouvernance en Afrique. Cependant, je ne saurais passer sous silence la responsabilité qui est la vôtre de développer les bonnes pratiques chez tous les internautes.

- Monsieur le Premier Ministre
- Mesdames et Messieurs les Présidents d’Institution
- Distinguées Personnalités
- Excellences, Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique
- Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement
- Chers conférenciers
- Mesdames et Messieurs

L’ouverture à Ouagadougou, du 2ème forum des blogueurs et Web activistes du continent africain m’offre l’agréable occasion de saluer l’ensemble des participants ici présents et de rendre un vibrant hommage aux blogueurs et web activistes africains pour leur présence active sur la toile.

Je m’en voudrais de ne pas saluer particulièrement le coordonnateur d’AFRICTIVISTES, Monsieur Cheikh FALL et reconnaître ses efforts inlassables de professionnalisation des blogueurs et des Web activistes du continent.

Ce forum qui se tient dans un contexte marqué par un engouement croissant des citoyens pour les réseaux sociaux est d’une importance capitale en ce sens qu’il offre un cadre exceptionnel aux participants de croiser leurs regards sur les défis majeurs qu’imposent ces nouveaux médias.

Le thème de votre rencontre « De la démocratie numérique en Afrique : quel mécanisme de collaboration entre gouvernement et acteurs de la société civile ? », en dit long sur votre volonté affichée de contribuer par vos suggestions, vos interpellations et votre exercice de veille citoyenne, à l’édification d’une gouvernance vertueuse sur les plans politique, économique et social dans nos pays.

Pendant deux jours, vous passerez en revue différentes thématiques avec un important volet consacré à l’apport des données ouvertes pour une meilleure gouvernance.

- Distinguées personnalités
- Mesdames et Messieurs

Depuis 2006, les réseaux sociaux sont omniprésents dans notre vie quotidienne et le nombre d’abonnés n’a de cesse d’augmenter de façon exponentielle tenant ainsi la dragée haute aux médias et au journalisme classiques longtemps détenteurs du monopole du traitement et de la diffusion de l’information.

A l’ère du numérique, les activistes et blogueurs sont devenus des informateurs de première main et contribuent ainsi à donner forme à l’opinion publique.

Espace de rencontres, d’échanges et de partages, les réseaux sociaux ont fait véritablement du monde un village planétaire, brisant ainsi les distances entre les individus, et les nations.

C’est pourquoi, je voudrais saisir cette occasion pour saluer à sa juste valeur votre contribution à la consolidation de l’Etat de droit, à la promotion des droits humains et l’amélioration de la gouvernance en Afrique.

Cependant, je ne saurais passer sous silence la responsabilité qui est la vôtre de développer les bonnes pratiques chez tous les internautes.

Facebook et twitter ne peuvent être considérés comme des espaces de non-droits ou des instruments de subversion ou de nuisance à la disposition d’acteurs mal intentionnés.

Vous devez vous gardez de donner dans la désinformation et la manipulation, toutes choses qui peuvent mettre à rude épreuve la paix, la sécurité et le vivre ensemble.
Seuls votre professionnalisme et votre intégrité seront les gages de votre crédibilité, et de l’efficacité de votre action citoyenne à travers la toile.

C’est pourquoi j’apprécie et salue ce forum qui permet d’offrir un cadre de sensibilisation et de formation à vos membres pour une saine utilisation des réseaux sociaux.

En souhaitant un excellent séjour à toutes et à tous, je déclare ouverts les travaux du 2ème sommet de la ligue africaine des web activistes et des blogueurs pour la démocratie.

Plein succès à vos travaux.
Je vous remercie.

Discours de S.E.M. Roch Marc Christian KABORE
Président du Faso
Ouagadougou, 22 juin 2018



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)