Accueil > Espace entreprise> Communication - Marketing > L’ACBD de la persuasion
L’ACBD de la persuasion
11 décembre 2018
Version imprimable de cet article

Un prospect ou client ne pourra pas être persuadé, s’il n’est pas convaincue de votre argumentation. Inversement, être convaincu ne signifie pas forcément être persuadé ; il en faut plus pour emporter la décision d’achat.
Conseil : « convaincre pour être préféré, et persuader pour être acheté »

Un prospect ou client ne pourra pas être persuadé, s’il n’est pas convaincue de votre argumentation. Inversement, être convaincu ne signifie pas forcément être persuadé ; il en faut plus pour emporter la décision d’achat.

Combien de fois, nous avons compris que le prospect ou client était bien convaincu de notre argumentation sans pour autant que cela débouche sur un achat de ce qui est offert. Que manquait-il pour arriver à la décision d’achat ? Je vous propose de répondre à cette question en 4 termes.

Avantage Compétitif et Bénéfice

L’Avantage Compétitif tient à la caractéristique de notre produit ou service, qui objectivement est supérieure à celle du concurrent principal.

Dans le détail, cela signifie :

- Qu’il faut identifier par rapport à quel concurrent notre produit ou service est comparé par le client.
- Qu’il faut mesurer et prouver de façon tangible en quoi la/les caractéristiques de notre produit ou service est supérieure au concurrent
- Qu’il faut superlativer l’avantage lorsqu’il est unique ou le meilleur dans l’absolu, sur le marché.

Le Bénéfice Distinctif tient à la capacité à exprimer la résultante de l’avantage compétitif en bénéfice auquel le client va donner une valeur unique dans l’évaluation des offres au moment de faire prendre sa décision.

Dans le détail, cela signifie :

- Qu’il faut hiérarchiser ce qui a du poids dans la décision d’achat du client parce que c’est important.
- Mettre en avant en quoi nous avons une différence positive dans la capacité à satisfaire ce qui est le plus important pour le client.
- Projeter le client dans la situation favorable dans laquelle il ou elle sera, s’il ou elle achète le produit ou service– ce que l’offre va lui permettre de satisfaire, économiser, développer, …

En résumé :

Voici une illustration :

Prenons le cas, fictif, d’une marque automobile leader en SUV, qui lance un nouveau modèle de Cross-Over dont le but est de prendre des clients aux modèles compacts urbains.

Résultat :

Le tout premier Cross-Over aux prestations parfaitement pour une utilisation quotidienne en ville, qui vous permet de retrouver tout le plaisir de la conduite dynamique à la campagne.

Convaincre et Persuader

Pour convaincre et persuader, il faudra donc mettre en avant les bénéfices importants pour le client dans sa décision d’achat. Convaincre avec la démonstration matérielle et tangible de l’avantage compétitif.

Dans notre exemple, le ou la client/e ou prospect comprend la logique d’acheter une voiture pour son usage quotidien.

Persuader en touchant la motivation de l’achat avec le bénéfice distinctif. En faisant visualiser au prospect ou client une situation ou position où il se voit gagnant. Nous créons l’envie d’acheter.

Dans notre exemple, le client ou prospect vibre à l’idée de pouvoir satisfaire sa passion le weekend.

Mon conseil : « convaincre pour être préféré, et persuader pour être acheté »

Par Laurent Boby
management-commercial.fr



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)