Accueil > Actualité > Une nouvelle plateforme relie jeunes pousses et investisseurs
Une nouvelle plateforme relie jeunes pousses et investisseurs
3 juillet 2020

Fondée par Noor Sugrue, une étudiante à l’Université de Chicago, la plateforme Vintro est basée dans cette ville et aussi à Londres. Sa gestion est assurée par des étudiants, présents ou passés, de la même institution, avec le conseil d’un petit nombre de personnalités du monde des affaires, d’entrepreneurs, d’universitaires et d’anciens acteurs politiques. Le dicton populaire qui veut que la réussite tient aux gens qu’on connaît et non au savoir qu’on a, décrit une situation que Mme Sugrue juge inéquitable, et qu’elle cherche à rectifier avec ses collègues. « Les grandes idées peuvent naître chez n’importe qui, n’importe où dans le monde », affirme-t-elle.

Partout, les jeunes entreprises sont à la recherche de capital-risque parce que le financement traditionnel, réservé aux sociétés à risque relativement faible, n’est pas toujours une option. Mais les obstacles à l’accès au capital-risque (et même à des mentors) sont également élevés.

Entre en jeu Vintro, une nouvelle plateforme en ligne qui donne aux entrepreneurs en herbe accès à des experts du monde des affaires, et augmente ainsi les possibilités de mentorat et d’investissements.

Les entrepreneurs, dits « créateurs », rémunèrent les décideurs, appelés « évaluateurs », pour le temps qu’ils passent à examiner les nouveaux concepts, produits ou services proposés dans un pitch vidéo de 90 secondes. Les créateurs peuvent choisir leurs évaluateurs parmi des cadres, des experts de l’industrie, des cinéastes, des lauréats de prix Nobel et des universitaires.

Vintro est la dernière-née des plateformes qui démocratisent le financement commercial à travers le monde. Les plateformes de financement collectif, tels Indiegogo, qui est basée à San Francisco, et Kickstarter, à New York, sont d’autres exemples, déjà établis.

Démarrer une entreprise

Certaines start-up comptent sur des prêts ou du crédit personnels, ou vont à la quête de fonds auprès de leur famille et de leurs amis. Les entrepreneurs qui ont la chance de s’attirer l’attention des médias peuvent trouver des investisseurs par le biais de cette publicité gratuite, réduisant ainsi les coûts de marketing.

Mais d’après la Sloan School of Management, du Massachusetts Institute of Technology, les fonds d’amorçage, souvent fournis en échange de participation au capital, sont vite devenus populaires et c’est la formule sur laquelle mise Vintro pour venir en aide aux créateurs. Depuis 2019, le secteur du capital-risque a investi 136,5 milliards de dollars dans des compagnies basées aux États-Unis, selon la National Venture Capital Association. Ce chiffre représente plus de la moitié des investissements en capital-risque dans le monde entier.

Un modèle d’affaires propice

Fondée par Noor Sugrue, une étudiante à l’Université de Chicago, la plateforme Vintro est basée dans cette ville et aussi à Londres. Sa gestion est assurée par des étudiants, présents ou passés, de la même institution, avec le conseil d’un petit nombre de personnalités du monde des affaires, d’entrepreneurs, d’universitaires et d’anciens acteurs politiques.

Le dicton populaire qui veut que la réussite tient aux gens qu’on connaît et non au savoir qu’on a, décrit une situation que Mme Sugrue juge inéquitable, et qu’elle cherche à rectifier avec ses collègues. « Les grandes idées peuvent naître chez n’importe qui, n’importe où dans le monde », affirme-t-elle.

Lauren Monsen
Share.america.gov


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)