//Google sous le coup d’un énorme redressement fiscal dans l’Hexagone1 min de lecture

Google sous le coup d’un énorme redressement fiscal dans l’Hexagone1 min de lecture

L’incompréhension est visiblement totale entre les autorités fiscales françaises et Google, le numéro un mondial de la recherche en ligne. Régulièrement pointé du doigt jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, le Californien – symbole du secteur Internet – serait sous le coup d’une procédure de redressement fiscal, a indiqué mardi 20 mars une source proche du dossier à différents médias. Le ministère du Budget s’est jusqu’à présent refusé à tout commentaire, invoquant le secret fiscal. De son côté, Google plaide la bonne foi et affirme se conformer « aux législations fiscales de tous les pays dans lesquels l’entreprise opère ».

Selon la rédaction de l’hebdomadaire “L’Express”, la Direction nationale d’enquêtes fiscales et les Douanes ont effectué le 30 juin 2011, une perquisition au siège de Google France. Cette perquisition a donné lieu à “la saisie de nombreux e-mails, factures, et autres contrats afin de déterminer le montant de l’impôt sur les sociétés et la TVA dont ne s’est pas acquitté le moteur de recherche entre 2008 et 2010.

L’hebdomadaire affirme que l’entreprise, dont la France représente le quatrième pays en termes d’activité, n’a déclaré y avoir réalisé qu’un chiffre d’affaires de 68,7 millions d’euros en 2010.

Lemagit.fr