//Pétit lexique bancaire : Les mots qui embrouille devant le banquier20 min de lecture

Pétit lexique bancaire : Les mots qui embrouille devant le banquier20 min de lecture

Découvert autorisé ? Agios ? Pénalités libératoires ? Interdit bancaire ? Votre banquier emploie des mots dont le sens vous parait flou ou incertain, le découvert est pourtant une réalité qui a touché plusieurs personnes, fonctionnaires comme entrepreneurs !

Définitions non contractuelles, données à titre d’information

La suite très prochainement. vous pouvez enrichir ce lexique bancaire.

Acceptation

Engagement pris par la personne sur laquelle est tirée une lettre de change ou par le débiteur d’une créance cédée, de payer, à l’échéance, le montant de celle-ci.

Acceptation du bénéficiaire

Accord donné par le bénéficiaire d’un contrat à la désignation faite en sa faveur par le souscripteur. Cette acceptation rend la désignation irrévocable et retire au souscripteur la libre disposition de son contrat, puisqu’il ne peut plus en demander le rachat ou solliciter une avance sans l’accord du bénéficiaire.

Actif net par Action (ANA)

L’actif net ou situation nette correspond aux Capitaux Propres ou Fonds Propres de l’entreprise. L’actif Net par Action correspond à l’actif net divisé par le nombre d’actions composant le capital social. C’est donc la part de biens de la société qui reviendrait à chaque actionnaire en cas de liquidation.

Actif net – Situation nette (AN)

Ensemble des actifs d’une société après déduction des dettes totales : synonyme de fonds propres ou de capitaux propres.

Action

Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne notamment droit au titulaire : de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende). Le revenu de l’action est donc étroitement lié aux résultats de l’entreprise ; de voter en assemblée générale.

Actionnaire

Propriétaire d’une ou de plusieurs actions représentant une fraction du capital d’une société par actions.

Agios

Ensemble des rémunérations (intérêts, commissions et frais) perçues par la banque à l’occasion de certaines opérations (par exemple, le découvert).
Agios

Amortissement

Remboursement d’un crédit, le plus souvent par paiements successifs selon un calendrier déterminé.

Apport personnel

Somme dont dispose l’emprunteur pour effectuer l’opération envisagée.

Arrêté de compte

Opération qui permet de déterminer périodiquement la position d’un compte, c’est-à-dire ce que le client détient à la banque ou ce qu’il lui doit. Lors de la clôture du compte, la banque établit un arrêté définitif du compte.

Assemblée générale

Réunion des membres d’une société civile ou commerciale, en vue notamment d’approuver la gestion de l’entreprise et/ou de prendre des décisions importantes la concernant. On distingue les assemblées générales ordinaires,extraordinaires et mixtes (ordinaires et extraordinaires). C’est l’occasion pour les actionnaires d’exercer leur droit de vote.

Augmentation de capital

Emission d’actions ou de parts sociales permettant d’accroître le capital social d’une société. L’augmentation de capital peut se faire à titre onéreux ou à titre gratuit. (Une augmentation de capital peut aussi consister en une augmentation du nominal des actions par incorporation de réserves).

Autofinancement

Excédant de recettes sur les dépenses dégagé par une entreprise pendant une année, avant toute dépense d’investissement. Il se calcule par l’addition du bénéfice et de la dotation annuelle aux amortissements et aux provisions, après soustraction du dividende versé aux actionnaires. Il mesure la capacité d’une entreprise à rembourser ses dettes et à investir pour faire face aux concurrents ou se développer.

Aval (sur effet de commerce)

Engagement pris par une personne de payer une dette née d’un effet de commerce à la place d’une autre personne, si cette dernière ne peut le faire.

Avenant

Document constatant une modification apportée à un contrat et signé par les deux parties.

Bancarisation

Mesure de l’importance de la population ayant un compte en banque. Par extension, on parle de multi bancarisation, lorsque des personnes sont clientes de plusieurs banques.

Banque A domicile

Système permettant à un client d’une banque, grâce à un téléphone, un minitel, un micro-ordinateur et/ou un télécopieur… de faire directement depuis son domicile certaines opérations avec sa banque : consulter son compte, faire des virements, gérer son compte de titres, passer des Ordres de bourse…

Banque centrale

Établissement qui, dans un État, est chargé en général de l’émission des billets de banque et du contrôle du volume de la monnaie et du crédit. Au Burkina, c’est la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) qui assume ce rôle.

Banque libre-service (bls)

Ensemble des opérations bancaires pouvant être réalisées sur des automates directement par un titulaire de compte en banque, en général 24 heures/24, 7 jours/7.

Bénéfice

Résultat comptable net positif d’une société. Le bénéfice net est le bénéfice après impôts. Le bénéfice distribuable est la part du bénéfice net qui peut être distribuée aux actionnaires.

Bénéfice par action (BPA)

Correspond au résultat net par action.

Besoins en Fonds de Roulement (BFR)

Besoins strictement liés à l’exploitation, solde des besoins de financement du cycle d’exploitation et des ressources de financement de ce cycle.

Billet à ordre

Titre par lequel une personne s’engage à payer à une autre personne, ou à l’ordre de celle-ci, la somme indiquée à la date fixée.

Bon de caisse

Titre de créance émis par une banque et produisant des intérêts. Sont précisés sur ce titre : la valeur de la créance, son taux d’intérêt et son échéance.

Bon du trésor

Formule de placement : titre à court ou à moyen terme qui représente une créance sur l’Etat.

Clôture de compte

Une des conséquences possibles de se retrouver à découvert est de vouloir changer de banque. En Europe, 7% des clients changent de banque par an. En France, ce taux n’est que de 2%, notamment parce que les conditions de clôture sont souvent obscures quand à leur tarification. Officiellement la clôture d’un compte est gratuite, mais le fait d’interrompre un prélèvement peut avoir un coût. Pour le client, clôturer un compte est donc rarement gratuit.

Découvert autorisé

Son plafond a été négocié préalablement avec votre banque, de même que le taux des intérêts y afférent. Sa durée ne peut excéder 60 jours, conformément à la loi Scrivener. Aucune banque n’est tenue d’en accorder un à ses clients, mais c’est une pratique très répandue.

Découvert non autorisé

C’est le plus cher de tous les crédits du marché et c’est pourquoi la Loi limite sa durée à 90 jours. Votre banque peut choisir d’y mettre fin en suivant une procédure bien précise qui vous tient informé et vous offre un délai vous permettant de changer de banque.

Dénoncer le découvert

C’est le terme que la banque emploie quand elle veut mettre fin au découvert. Cela suppose qu’elle vous donne un préavis et un délai pour changer de banque.

Echéance de paiement

Date à laquelle un paiement doit être effectué. Synonyme : terme.

Echéance d’un contrat

Date de fin de validité d’un contrat.

Effet de commerce

Titre négociable qui représente une créance : le chèque, la lettre de change (la traite), et le billet à ordre sont des effets de commerce.

Emprunt

Opération consistant en la mise à disposition, à une personne (physique ou morale), d’une somme d’argent pour une durée et à un taux déterminés. Cette opération, plus communément appelée prêt ou crédit, est matérialisée par un contrat conclu entre l’emprunteur et le prêteur.

Emprunt obligataire

Opération financière par laquelle l’Etat ou un organisme public ou privé émet des obligations en contrepartie des sommes empruntées.

Endossement

Mode de transmission des titres à ordre : il est réalisé par la signature du porteur au verso du titre.

Etablissement de crédit

Établissement qui effectue, en tant que profession habituelle, des opérations de banque c’est-à-dire la réception de fonds du public, les opérations de crédit, la mise à la disposition de sa clientèle de moyens de paiement

Facilite de caisse

Forme de crédit par laquelle le banquier autorise son client à rendre son compte débiteur jusqu’à un certain montant pendant quelques jours par mois.

Fait générateur de tarification

Les banques profitent parfois de l’ignorance de leur client. Il arrive ainsi que l’action qui déclenche la facturation de la banque soit flou voire inconnu de l’usager. Par exemple, le fait de dépasser un plafond de retrait dont on ignorait le seuil peut occasionner une tarification supplémentaire de la part de la banque.

Flottant

Partie du capital d’une société cotée répartie dans le public, en dehors des actionnaires stables et du personnel.

Frais généraux (FG)

Charges d’exploitation.

Guichet automatique de banque (GAB)

Distributeur automatique de billets qui permet également, à l’aide de sa carte et grâce à son code individuel et confidentiel, d’effectuer un certain nombre d’opérations sur son compte (consultation de solde, commande de chéquier…).

Hypothèque

Garantie accordée à un créancier qui lui confère des droits sur un immeuble, sans que son propriétaire n’en soit dépossédé.

Incident de paiement d’un chèque

Non-paiement d’un chèque par la banque pour cause d’absence ou d’insuffisance de provision sur le compte.

Interdit bancaire

Personne privée de la faculté d’émettre des chèques par suite du non-paiement d’un chèque pour défaut ou insuffisance de provision.

Interdit judiciaire

Personne privée par décision de justice de la faculté d’émettre des chèques pour une durée de un à cinq ans. Cette peine est prévue à titre principal ou complémentaire pour diverses infractions. Le tribunal peut également prononcer une interdiction d’utiliser des cartes de paiement.

Intérêts composés

Intérêts produits par un capital et qui s’intègrent à ce capital pour produire de nouveaux intérêts.

Intérêts courus

Fraction des intérêts acquis mais dont le règlement n’est pas encore exigible.

Intérêts créditeurs

Revenu d’un placement : obligations, bons, dépôts à terme.

Intérêts débiteurs

Intérêts payés par une personne dont le compte présente un solde négatif.

Interrompre le découvert

C’est le fait pour la banque de mettre fin au découvert. En France, c’est illégal. Tant que vous n’émettez pas de chèque sans provision, la banque doit continuer à vous supporter. Avant le 90ème jour du découvert, elle doit vous faire une offre de crédit où les taux d’intérêt seront moins élevés que les agios. Si votre situation financière continue à se dégrader, vous passez en commission de surendettement.

Investisseurs Institutionnels

Il s’agit en principe des compagnies d’assurances, de caisses de retraite et des mutuelles. Ce sont des organismes collecteurs de fonds qui garantissent leur solvabilité par des investissements (dont les valeurs mobilières). Par extension, les grandes banques, voire les groupes importants ont été assimilés à cette catégorie d’investisseurs.

Jouissance

Date à partir de laquelle commence à s’exercer un droit sur l’action ou l’obligation (ex.: dividende ou intérêt).

Lettre de change

Effet de commerce par lequel une personne (le tireur), ordonne à son débiteur (le tiré) de verser, à une date indiquée, une somme déterminée, à lui-même ou à une autre personne désignée (le bénéficiaire). On parle souvent de “traite” pour désigner la lettre de change.

Liquidité

La liquidité d’un titre, c’est sa faculté de pouvoir être acheté ou vendu facilement.

Marché boursier

Lieu de rencontre des acheteurs et des vendeurs de titres.

Marché des changes

Marché sur lequel s’échangent les devises du monde entier. Les opérateurs cambistes ne se réunissent pas physiquement mais sont en liaison téléphonique constante. Par le jeu de l’offre et de la demande, à tout moment, les prix de chaque devise sont presque identiques sur toutes les grandes places du monde.

Marché interbancaire

Marché directement réservé aux banques. La BCEAO fournit des liquidités au marché par appels d’offres préalables (pensions).

Mensualité

Somme que l’on doit verser chaque mois pour rembourser un crédit.

Moins-value

Diminution de la valeur d’un bien. Perte réalisée lors de la cession des valeurs mobilières. Elle correspond à la différence négative entre le prix d’achat du titre augmenté des frais et le prix de vente de ce même titre diminué des frais de cession.

Nantissement

Garantie accordée à un prêteur et qui lui confère des droits sur un bien mobilier (titres, matériels, voitures…). Le nantissement de droit commun implique la remise du bien entre les mains du prêteur ou d’un tiers désigné à cet effet (ex : marchandise).

Numéraire

Toute monnaie en espèces ayant cours légal.

Obligation

Valeur mobilière représentant une fraction d’un emprunt émis par l’Etat ou un organisme public ou privé. Une obligation donne droit au paiement d’un intérêt le plus souvent annuel.

Opposition

Ordre écrit et motivé, donné à la banque par son client, de ne pas payer un chèque. Les seuls motifs d’opposition admis par la loi sont la perte, le vol, ou l’utilisation frauduleuse du chèque, le redressement ou la liquidation judiciaire du porteur. Il peut également être fait opposition au paiement par carte en cas de perte ou de vol de la carte, de redressement ou de liquidation judiciaire du bénéficiaire.

Ordre de bourse

Transmission sur le marché boursier d’un ordre (achat ou vente).

Ordre de virement

Ordre écrit donné à la banque par son client de débiter un compte pour en créditer un autre de la même somme.

Pénalités de remboursement anticipé

Il s’agit d’indemnités éventuellement réclamées à l’emprunteur dans le cas où il rembourse son crédit avant l’échéance du crédit initialement prévue.

Le montant de ces pénalités et leurs modalités de perception doivent figurer dans les offres et les contrats de prêt. Il n’est pas perçu de pénalités en cas de remboursement par anticipation d’un crédit à la consommation.

Plan d’amortissement

Document qui reprend, période par période, le détail des échéances de remboursement (taux applicable, montant du principal et des intérêts) et des montants restant dus. Il doit être obligatoirement remis à l’emprunteur.

Plus-value

Augmentation de la valeur d’un bien entre deux opérations successives.

Différence positive entre un prix de vente et un prix d’achat.

Portefeuille
Ensemble des titres détenus par une personne physique ou morale.

Poste Banque

il permet de gérer de façon optimale les opérations bancaires: consultation des mouvements, envoi d’ordres de virement et d’avis de prélèvement, édition de chèques, établissement d’une situation de trésorerie au jour le jour.

Poste Banque Export

C’est un logiciel de connexion bancaire de quatre (4) modules qui permet de récupérer les écritures des comptes que vous avec dans les différentes banques.

Poste Communication

il permet de connecter votre micro-ordinateur aux serveurs bancaires pour la récupération de données quotidiennes avec une édition propre.

Prêt amortissable

Prêt dont le montant, la durée et les remboursements périodiques (amortissements du capital et des intérêts) sont déterminés à l’avance, suivant le cas, de façon fixe ou en fonction de clauses de révision clairement définies.

Prêt in fine

Prêt dont le montant et la durée sont déterminés à l’avance et dont le remboursement en capital s’effectue en une seule fois à l’échéance convenue.

Prime d’émission

Pour une obligation, c’est la différence entre sa valeur nominale et son prix d’émission. Pour une action, c’est la somme payée en plus de sa valeur nominale par les souscripteurs d’actions nouvelles émises lors d’une augmentation de capital.

Prime de remboursement

C’est la différence entre le prix d’émission d’une obligation et son prix de remboursement.

Prélèvement (automatique)

Opération par laquelle la banque, sur ordre de son client, paie à sa place certains créanciers en débitant le compte du client. Ce système est surtout utilisé pour le paiement de quittances périodiques (électricité, eau, téléphone, ..) ou le remboursement d’un crédit.

Price Earning Ratio

C’est le rapport entre le cours boursier d’une société et son bénéfice net par action.

Procuration

Document écrit par lequel une personne donne pouvoir à une autre de faire pour son compte certaines opérations déterminées.

Produit Net Bancaire (PNB)

Différence entre le produit d’exploitation bancaire et les charges d’exploitation bancaire.

Provision

Somme déposée sur un compte en banque pour assurer les paiements effectués à partir de ce compte.

Recouvrement

Action en vue de récupérer les sommes dues, devenues exigibles.

Relevé de compte

Document envoyé régulièrement par la banque à son client. Ce document récapitule toutes les opérations effectuées depuis le dernier relevé et indique le solde provisoire du compte.

Relevé d’identité bancaire (RIB)

Document remis par la banque au titulaire d’un compte et reprenant le code numérique de la banque et de l’agence, le numéro de compte ainsi que le nom et l’adresse du titulaire (les relevés de compte et les chéquiers contiennent des RIB).

Rendement

C’est la rémunération d’une valeur mobilière rapportée à son prix. Pour les actions, il s’agit donc du rapport entre le dividende versé et le cours de l’action.

Return On Asset (ROA)

Mesure le poids du résultat net rapporté au total bilan.

Return On Equity (ROE)

Pour les banques, c’est le rapport entre le résultat net et les fonds propres. Ratio qui exprime la rentabilité des fonds propres.

Secret bancaire

Obligation légale faite aux employés de la banque de ne pas révéler les informations confidentielles concernant les affaires des clients dont ils peuvent avoir connaissance sauf, dans des conditions précises, à certaines autorités (autorités monétaires, administration fiscale, juge pénal notamment).

Solde

Différence qui apparaît sur un compte entre le crédit et le débit. Si le crédit dépasse le débit, le solde est positif, c’est-à-dire que le compte est créditeur; si le débit dépasse le crédit, le solde est négatif, c’est-à-dire que le compte est débiteur.

Souscription

Acte par lequel une personne s’engage à souscrire des valeurs mobilières émises par une société ou par l’Etat.

Surtarification

C’est toute la tarification jugée abusive. Le fait de prendre un montant par an pour la tenue d’un compte inactif est clairement un exemple de tarification abusive.

Taux

Le taux est le prix de la transaction de mise à disposition ou dépôt d’un Le taux est le prix de la transaction de mise à disposition ou dépôt d’un montant pendant une période déterminée.

Les taux s’appliquent aux opérations de trésorerie.

Dans la très grande majorité des cas, les taux d’intérêt sont décomptés sur la base de 36O jours, sauf pour la Grande-Bretagne et les pays appartenant à la zone du Commonwealth (base 365).

Taux actuariel

Taux d’intérêt réel que rapporte un placement, ou que coûte un prêt, compte tenu de son taux nominal, du montant de l’intérêt payé, de la date et de la périodicité du paiement de celui-ci, des primes d’émission ou de remboursement pour les placements, etc.

Taux de base bancaire (TBB)

Taux servant de référence à une banque pour certains crédits. Selon les conditions de chaque crédit (montant, durée, risques encourus), ce taux de référence sera plus ou moins majoré pour obtenir le taux d’intérêt consenti. _ Chaque banque fixe librement son taux de base en fonction du coût moyen de ses ressources, de ses moyens de refinancement et des contingences réglementaires auxquelles elle est soumise.

Taux de l’usure
Taux d’intérêt maximum qu’un prêteur, quel qu’il soit, peut pratiquer. Au-delà de ce taux défini par la loi, le taux est dit usuraire ce qui constitue un délit.

Taux d’intérêt

Coût du crédit pour l’emprunteur, ou de rémunération pour un placement. Il est exprimé en pourcentage et sur une période de référence en général d’un an.

Taux effectif global (TEG)

Taux d’intérêt d’une opération intégrant l’ensemble des frais et rémunérations diverses. C’est le coût réel d’un prêt (et c’est ce taux qui ne doit pas dépasser le taux de l’usure).

Taux fixe

Taux dont la valeur ne change pas pendant toute la durée de l’opération concernée.

Taux nominal

Taux “brut” servant de base de calcul des intérêts sur un prêt, ou sur un placement, sans tenir compte d’autres considérations, comme les modalités de règlement, pré ou post-compté, etc.; peuvent s’y ajouter d’autres éléments comme l’assurance. Il n’est donc qu’un reflet partiel du coût d’un crédit.

Taux variable

Taux indexé sur un indice financier, variant dans le temps.

Télématique

Ensemble des services de norme ou d’origine informatique pouvant être fournis à travers un réseau de télécommunication.

Terminal de paiement électronique (TPE)

Placé chez un commerçant, un prestataire de services ou une profession libérale, cet ordinateur permet les règlements par cartes bancaires. Le commerçant introduit la carte de son client dans le lecteur du terminal et frappe le montant de la transaction.

Le client valide son achat en composant son code confidentiel sur le clavier de l’appareil et reçoit un ticket.

Tiré

Établissement de crédit à qui la personne émettrice d’un chèque donne l’ordre de payer au bénéficiaire la somme inscrite. (Pour les lettres de change, le tiré est le débiteur).

Tireur
Personne qui émet un chèque ou une lettre de change et donne ainsi l’ordre de payer au bénéficiaire la somme inscrite.

Titre

Document ou écriture qui constate un droit.

Dans le langage boursier, le titre est souvent utilisé comme synonyme de valeur mobilière.

Trésorerie

Montant des disponibilités à vue ou facilement mobilisables pouvant permettre de couvrir sans difficultés les dettes qui arrivent à échéance.

Valeur mobilière

Titre négociable représentatif d’une créance (obligation) ou d’un droit d’associé (action).

Valeur nominale

Somme inscrite sur un titre (action, obligation, bon). Cette valeur est le plus souvent différente de la valeur boursière qui est le cours de négociation pour les actions et les obligations.

Virement

Opération par laquelle, sur ordre d’un client, la banque débite le compte de ce dernier (à condition que le compte présente une provision disponible suffisante) pour créditer un autre compte.

Le virement peut donc être, pour le titulaire d’un compte, un moyen de paiement, un moyen de recevoir de l’argent ou un moyen de déplacer de l’argent entre deux comptes tenus chez le même banquier ou chez deux banquiers différents.

Virement permanent

Virement dont le renouvellement est automatique selon une convention passée entre la banque et le client.

NB : Vous pouvez compléter cette lexique en nous faisant parvenir d’autres termes utiles pour les entrepreneurs.

Burkinapmepmi.com