//Face au recruteur, vos gestes parlent pour vous !2 min de lecture

Face au recruteur, vos gestes parlent pour vous !2 min de lecture

De la première minute du RDV jusqu’au moment où vous passez la porte en sortant, votre comportement compte. Votre poignée de main, votre façon de vous asseoir et de sourire (ou pas), votre regard, … toutes ces manifestations de votre attitude et de votre état d’esprit ont une incidence pour le recruteur.

A chaque instant, votre corps tout entier est porteur d’informations qui seront plus ou moins décryptées par le recruteur. Vos gestes déclenchent des sensations et des réactions chez votre interlocuteur, c’est votre communication non-verbale.

Vous devez donc trouver le dosage adéquat entre spontanéité et contrôle, entre posture professionnelle et posture personnelle. C’est en effet un exercice difficile que convaincre de ses compétences tout en suscitant la sympathie.

Voici quelques conseils pour vous y aider :

À faire :

  • se présenter en souriant ;
  • avoir une poignée de main ferme ;
  • se tenir droit sans être rigide ;
  • être à bonne distance de son interlocuteur : ni trop près, ni trop loin ;
  • prendre le temps de bien s’installer et de se mettre à l’aise ;
  • sourire aussi souvent que possible quand le sujet s’y prête ;
  • être à l’écoute de l’autre ;
  • essayer de modérer les gestes qui traduisent votre état de stress : tapotements de la table, tremblements d’une de vos jambes (ne pas totalement tenter de les annihiler car ils peuvent être aussi des vrais atouts ) ;
  • échanger des regards dans les moments importants de l’entretien pour faire passer des émotions, des convictions ou des réactions ;

À ne pas faire :

  • « broyer » la main du recruteur ou au contraire avoir une poignée de main complètement « molle » ;
  • être avachi ou trop décontracté ;
  • empiéter sur l’espace de son interlocuteur ;
  • adopter une posture fermée les bras croisés ;
  • afficher une attitude peu avenante, ne pas sourire ;
  • trop fixer son interlocuteur droit dans les yeux ou au contraire fuir systématiquement son regard ;
  • quand vous prenez des notes, pensez à renouer régulièrement le contact visuel avec votre interlocuteur ;

Laurent Hyzy, chasseur de têtes