//Période d’essai : comment l’appréhender ?2 min de lecture

Période d’essai : comment l’appréhender ?2 min de lecture

« Nouveau poste, nouveau contexte, nouvelles habitudes, c’est parti pour de nouvelles aventures. Vos premières missions vont permettre à votre employeur de confirmer que vos compétences sont bien en phase avec le poste que vous occupez. C’est aussi pour lui le moyen de s’assurer que votre intégration se déroule au mieux. Il va donc falloir faire vos preuves. De votre côté, vous allez pouvoir vérifier que vos nouvelles fonctions vous conviennent et juger l’ambiance dans l’entreprise et les relations avec l’équipe de travail.

Infos clés

Quelques précisions au préalable : même si la période d’essai n’est pas obligatoire, elle est très usitée. Spécifiée dans votre contrat de travail ou dans la lettre d’engagement, elle dure deux mois maximum pour les ouvriers et employés, trois mois pour les agents de maîtrise et techniciens et quatre mois pour les cadres. Elle est renouvelable une fois sous certaines conditions. A l’issue de la période d’essai, si votre décision ou celle de l’entreprise mène à une rupture de contrat, la séparation s’opère sans préavis ni indemnité.

Vigilance

Pas de temps à perdre donc. Pour que le recrutement devienne définitif, mobilisez-vous, et rapidement. Votre dynamisme doit être à toute épreuve dès le premier jour. Chaque nouvelle tâche, chaque nouvelle mission vous en donnent l’occasion. Faites preuve de motivation, soyez réactive, à bon escient bien sûr. Votre plus-value doit sauter aux yeux. Prenez les initiatives avec discernement. Pour cela, informez-vous auprès des bons interlocuteurs, en particulier ceux qui vous semblent bienveillants à votre égard, afin d’agir en toute connaissance de cause.

Place à la concentration

Tout cela semble stressant c’est vrai. Mais vous serez à la hauteur si vous faites le nécessaire. Les premiers temps, évitez par exemple de multiplier les sorties en semaine pour rester concentrée sur le travail. Reposez-vous bien pour avoir l’esprit clair. Au départ, on a vite l’impression d’être submergé par tant de nouveauté. Faites le tri entre l’important et l’essentiel. Pour cela, prenez soin de classer les priorités pour ne pas perdre pied. Mobilisez toutes vos capacités organisationnelles !

Faire le point

Enfin, avant que la période d’essai ne touche à sa fin, faites le point. Vous n’êtes pas à l’aise avec ce poste, vous voulez mettre fin à votre collaboration ? Identifiez précisément les raisons d’un tel choix. C’est votre employeur qui ne désire pas continuer ? Écoutez avec attention ce qui motive sa décision. Il y a peut-être parti à en tirer.

Mais rassurez-vous, la plupart du temps, le contrat est confirmé. Profitez-en pour faire le bilan des premières semaines dans l’entreprise afin de démarrer votre CDI sur les chapeaux de roues ! »

Par Yves Deloison,

Source : Ma Vie Pro.fr